Pour un ensemble de cas testés sur un système physique ou numérique, peut-on prédire un nouveau cas sans lancer à nouveau un calcul ou un essai?

Plus intuitif et plus rapide que la version précédente, Lunar V2.0.0, révolutionne le monde industriel grâce à cette possibilité de prédiction par les méthodes de "modèles réduits" qui limite les phases d'essai ou de calcul intensif en simulation.

Pourquoi utiliser les modèles réduits?
  •  Diminuer le nombre de calculs intensifs ou d'essais ;
  • Tester plus de cas et mieux s'orienter dans les avant-phases de projet ;
  • Calibrer plus rapidement un modèle, un appareillage, par rapport à un objectif fixé.
 
 Atouts :
  • Algorithmes de réduction de modèle validés et performants ;
  • Simplicité à l’exécution ;
  • Mode embarqué ;
  • Etude paramétrique.
 

Lunar vous intéresse ? un

webinaire "ODYSSEE (Lunar) dédié aux modèles réduits"

s'est déroulé le jeudi 09 novembre 2017 à 14h. 

N'hésitez pas à nous contacter pour avoir l'enregistrement du webinaire


 

Un plan d'expériences de 15 cas a été réalisé sur un modèle éléments finis de "catapultage avec mannequin", pour lesquels nous avons extrait la réponse temporelle de l'enfoncement du thorax.

Les courbes présentées ci-dessus nous montrent les réponses construites par le modèle réduits pour les 15 cas testés, superposées aux réponses exactent obtenus par les calculs élément-finis .

Une étude paramètrique est possible pour tester différents cas de manière instantané et chercher à s'approché d'une courbe objective.